Au salon de l‘automobile de Francfort, Renault dévoile sa Symbioz, un véhicule concept censé défricher le terrain avant l’arrivée des voitures autonomes et électriques du constructeur, annoncées pour… 2023. Symbioz illustre cependant ce vers quoi les ingénieurs Renault imaginent tendre la voiture de demain, en l’occurence une voiture salon, qui s’intègre comme une pièce à part entière lorsqu’elle est garée à la maison. il va falloir repenser un tantinet l’architecture domestique.

Photo Emmanuel Genty

« Sur la route, la voiture devient une extension de la maison. A l‘intérieur de cette dernière, elle fait office de pièce supplémentaire mobile, modulaire et multifonctionnelle », résume Renault, qui a installé une maison témoin de 120 m2 sur le salon. La plateforme de conduite autonome, qui reste largement mystérieuse, a été testée sur des châssis anonymes – nom de code MadMax et Ghost Rider !

La motorisation de Symbioz est assurée par 2 moteurs électriques, alimentés par une batterie de 72 kWh, censée assurer une autonomie de 500 km. La partie audio a été particulièrement soignée, suite à un partenariat avec Devialet, le célèbre concepteur audio français. Celui-ci y voit un galop d’essai destiné à mettre un coin dans la porte des équipementiers automobile, dont Devialet se verrait bien le partenaire.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*