photo de Nick Statt / The Vege

Les smartphones pliables seront-ils la prochaine évolution du segment ? Si l’on peut en douter, au regard de l’épaisseur et de la perte d’une certaine immédiateté dans l’usage, il n’est pas douteux que le secteur mérite l’exploration. Un constructeur chinois avait déjà dévoilé un appareil pliable la semaine dernière, et Samsung, hier, lui a emboité le pas lors de son événement développeurs.

Le chæbol coréen a soigné sa mise en scène : les lumières se sont assombries, tandis que Justin Denison, en charge du marketing mobile chez Samsung, exhibait un prototype « caché dans une coque » pour l’anonymiser, façon prototype de voiture que l’on entend soustraire aux photo des espions et autres vilains journalistes. Du coup, la démonstration a été un peu rapide et peut se résumer en un « ce smartphone se plie et se déplie », qui finalement n’apporte pas grand chose.

L’appareil intègre un écran (4,58” à 840 x 1960 pixels) sur une des face repliée, et se transforme en tablette de 7,3“ (1536 x 2152 pixels) unes fois déplié.

image Shara Tibken

Android a été mis à jour par Google pour exploiter la nouvelle possibilité, et Samsung assure que jusqu’à 3 apps pourront tourner simultanément sur son appareil (est-ce que l’on doit le retourner pour voir la 3e app sur le 3e volet écran ?). Le produit devrait être dévoilé pour de vrai durant l’année 2019.

Vous pouvez l’apercevoir à 1h25 sur la vidéo ci-dessous.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.