L’équipe de développement de processeurs d’Apple, qui tient la dragée haute aux autres concepteurs de processeurs mobiles, se trouve amputée de trois anciens hauts responsables, lesquels ont créé leur propre entreprise, NUVIA Inc, dédiée à la conception de microprocesseur pour les serveurs. Fondée début 2019, NUVIA a levé 53 millions de dollars, notamment auprès de Dell Technologies Capital pour son développement. Leur premier projet porte le doux nom de Phœnix et entend être un compétiteur de poids face à AMD et Intel.

Trois anciens d’Apple

La société a été fondée par Gerard Williams III, Manu Gulati et John Bruno. Williams était le « chief architect » pour tous les processeurs Apple de la série A, et a quitté la Pomme au printemps dernier, après 9 années à travailler chez Apple. Gulati a passé huit ans au sein des équipes de Cupertino, Bruno 5 ans. Les deux derniers ont également été employés chez Google Alphabet. Au total, ça fait une belle expérience additionnée.

Les leçons du mobile appliquées aux serveurs

L’objectif de NUVIA est d’appliquer les leçons tirées du développement mobile pour concevoir des processeurs serveurs performant, aussi bien niveau puissance de calcul qu’efficacité énergétique. Sans oublier la sécurité. « Nous voulons apporter tous les aspects technologiques que nous avons développé ces dernières années en matière de processeurs mobiles à ce nouveau marché des serveurs, qui reste très demandeur d’innovation », a indiqué Williams à Reuter.

Leur premier processeur porte le nom de Phœnix, sa date de commercialisation demeure inconnue à ce stade.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.