Cette nuit, Elon Musk, le CEO de Tesla a dévoilé son Cybertruck, un bon gros pickup comme les apprécient les américains qui ne sera pas disponible avant fin 2021 mais peut – c’est habituel avec la marque – être commandé dès à présent sur le site du fabricant. L’engin, au look absolument personnel et largement futuriste, sera proposé en 3 versions différentes, avec respectivement 400, 480 et 800 km d’autonomie revendiquée. Le monstre sera vendu à partir de 39900 $ (environ 36000 €).

L’engin offre 6 places assises, et un vaste plateau à l’arrière. Sa conception le rend différent de ses congénères en ce sens qu’il adopte un exosquelette, à la place d’un châssis structurant.

La carrosserie est composée d’un alliage très résistant, qui a subi sans broncher les assauts d’une masse lors de la démo sur scène. Musk a eu moins de succès avec ses vitres renforcées, qui ont éclaté sous l’impact d’un projectile. « Mais il n’a pas traversé les vitres, et nous allons améliorer ça à l’avenir », a voulu rassurer le cEO, qui avait quand même l’air un peu couillon sur le coup.

Trois versions

Musk a détaillé les caractéristiques des trois versions du Cybertruck :

  • Propulsion arrière à un seul moteur offrant une autonomie de 400 km, une capacité de remorquage de 7 500 livres et une capacité de 0 à 100 km / h en moins de 6,5 secondes, pour 39 900 $.
  • Traction intégrale à deux moteurs avec autonomie de 480 km, capacité de remorquage de 10 000 livres et vitesse de 0 à 60 km / h en moins de 4,5 secondes pour 49 900 $.
  • Traction intégrale à trois moteurs avec autonomie de 800 km, capacité de remorquage de 14 000 livres et vitesse de 0 à 60 km / h en moins de 2,9 secondes pour 69 900 $. (production fin 2022)

1 COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.