Netflix veut atteindre 40 millions de téléspectateurs avec un plan bon marché, soutenu par la publicité, d’ici 2023

Netflix est encore en train de régler les détails du lancement de son abonnement bon marché, avec publicité, qui devrait arriver le 1er novembre. Dans les dernières heures, Le Wall Street Journal a accédé à certaines des projections concernant le nombre de téléspectateurs que la plateforme de streaming souhaite atteindre avec son nouveau plan.

Les chiffres ont été communiqués à des annonceurs potentiels avec lesquels la société entend conclure un accord pour les ajouter à son portefeuille commercial, et ils sont vraiment intéressants. Le chiffre le plus notable indique que Netflix prévoit d’atteindre 40 millions de téléspectateurs uniques d’ici la fin 2023.

Notez la référence aux « spectateurs uniques » et non aux « abonnés », car ce n’est pas la même chose. Le fait est que la référence aux téléspectateurs inclut tous ceux qui vivent dans la même maison et peuvent accéder au service. Il est nécessaire de voir comment cette statistique se traduit en nombre d’abonnés (qui sera certainement inférieur), mais aucune projection n’est connue pour le moment. Après tout, la société s’efforce de garder sous silence tous les développements liés à son abonnement financé par la publicité.

Ce que le rapport indique, c’est que WSJ est que, sur les 40 millions de téléspectateurs uniques qu’elle vise d’ici la fin de l’année prochaine, un peu plus de 13 millions viendraient des États-Unis. Le reste proviendrait d’autres marchés internationaux qui, on le suppose, seraient les premiers à avoir accès au nouveau plan bon marché de Netflix : Canada, Mexique, Brésil, Japon, Corée du Sud, Australie, Espagne, Italie, Allemagne, France et Royaume-Uni.

👉​A lire également  Un guide rapide pour commencer à regarder Dragon House et ne pas le manquer

Si son lancement en novembre est confirmé, les attentes de Netflix avant la fin de l’année sont plus austères, et à juste titre. Selon le rapport, elle prévoit d’atteindre 4,4 millions de téléspectateurs uniques au cours des deux derniers mois de 2022.

Netflix finalise les détails pour le lancement de son abonnement avec publicités

Netflix
Netflix n’a décidé de lancer un plan bon marché, financé par la publicité, qu’après avoir subi une forte baisse du nombre d’abonnés. Cependant, malgré la confirmation de sa décision, la plateforme n’a pas encore fourni de détails officiels concernant son coût et son fonctionnement. Cependant, de nombreuses informations ont été révélées depuis lors.

D’une part, Netflix s’est associé à Microsoft pour fournir la technologie nécessaire à l’affichage de contenus publicitaires. Il est également apparu que la société a choisi une stratégie commerciale plutôt agressive et pas vraiment économique – pour approcher les annonceurs potentiels. Cette décision n’a pas été bien accueillie par de nombreuses marques, qui estiment que la publicité sur le service sera coûteuse et n’offrira pas beaucoup d’options pour le positionnement et le ciblage des annonces.

Quant à l’abonnement lui-même, il ne comprendrait pas l’intégralité du catalogue Netflix et ne permettrait pas de télécharger du contenu pour une lecture hors ligne. Toutefois, les utilisateurs pourront accéder à des titres sans publicité, les productions originales de la plateforme n’en présentant pas. En ce qui concerne le prix, il y a des spéculations selon lesquelles il pourrait coûter 10 000 euros entre 7 et 9 dollars par mois.