Le chantier du nouveau système de fichiers d’Apple se poursuit, et Cupertino vient de publier une ressource essentielle pour les développeurs, à savoir son manuel de référence sur l’Apple File System (APFS). « L’Apple File System est le format de fichier par défaut utilisé sur les plates-formes Apple. Apple File System est le successeur de HFS Plus. Certains aspects de sa conception suivent donc intentionnellement HFS Plus pour permettre la migration des données de HFS Plus vers Apple File System. D’autres aspects de sa conception abordent les limitations de HFS Plus et permettent des fonctionnalités telles que le clonage de fichiers, les instantanés, le chiffrement et le partage de l’espace libre entre les volumes », explique la Pomme en préambule. Nous vous avons présenté les grosses nouveautés et les limites de l’APFS il y a quelques mois.

Dans ce document technique de 143 pages, la Pomme détaille donc l’APFS, et aborde ses limitations actuelles, notamment le non-support des Fusion Drive et prévient : seuls les développeurs ayant à travailler directement sur le système de fichiers doivent lire ce document, qui ne concerne pas les autres. « La plupart des applications interagissent avec le système de fichiers en utilisant des interfaces de haut niveau fournies par Foundation, ce qui signifie que la plupart des développeurs n’ont pas besoin de lire ce document. Ce document est destiné aux développeurs de logiciels qui interagissent directement avec le système de fichiers, sans utiliser de framework ou de système d’exploitation – par exemple, un utilitaire de récupération de disque ou la mise en œuvre du système de fichiers Apple sur une autre plate-forme. Les structures de données sur disque décrites dans ce document constituent le système de fichiers. les logiciels qui interagissent avec eux définissent les structures de données correspondantes en mémoire ».

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.