Stanley Robotics, une startup française, mettra à l’épreuve son premier robot voiturier à l’aéroport de Lyon Saint-Exupery, dès ce week-end. Fondée en janvier 2015, Stanley Robotics mise sur un logiciel capable de garer les voitures, associé à une plateforme « mover », capable de le déplacer sans le démarrer. Un peu comme un tire-palette. Stan, de son petit nom, a une bonne bouille et il officiera sur le parking extérieur longue durée P5.

Le principe est tout simple : les passagers déposent leur voiture dans un box « vaste et bien éclairé », scannent leur billet d’avion et embarquent. Stan passe alors « prendre » la voiture, pour la garer sur l’une des 500 places qu’il gère. Et la remet dans un box, lorsque les passagers rentrent de leur voyage. L’avantage évident tient à la gestion optimisée de l’espace parking.

Le Robot Stan a déjà été testé, à moindre échelle, à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Le fabricant assure que d’autres aéroports sont intéressés, sans plus de précision pour l’instant.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.