Le Mate X de Huawei, photo The Verge

Est-il de bonne politique d’exciter les foules et la presse, une foule pas moins bête qu’une autre, avec des produits technologiquement non aboutis que l’on s’avère incapable de produire dans les délais annoncés ? Peut-être les dirigeants de Huawei – qui a d’autres problèmes en ce moment – méditent-ils, [avec leurs collègues de Samsung°(https://slice42.com/materiel/2019/05/le-galaxy-fold-arrivera-au-mieux-en-juillet-prochain-80773/), cette question. En tout cas, Huwaei, comme son rival Coréen, ne sortira pas son smartphone pliable – le Huawei Mate X – en juin, comme initialement annoncé, mais en septembre.

Le pliable Huawei Mate X sortira aussi en retard, en septembre

Huwaei affirme vouloir être « prudent » après les déboires de Samsung avec son Galaxy Fold, dont l’écran s’est révélé très fragile, au point de tomber en carafe chez la plupart des testeurs. Vincent Peng, senior vice president chez Huawei, en a fait la déclaration lors d’une conférence techno du Wall Street Journal à Hong Kong.

Huawei a fait un choix technologique différent de Samsung : là où le Coréen place l’écran à l’intérieur du smartphone plié – avec une forte force mécanique s’exerçant à la pliure et contraignant à un produit assez épais – Huawei l’a placé à l’extérieur. Moins de problème de pliure, mais sans doute bien plus de problèmes de résistance aux rayures et aux chocs. Les écrans pliables sont, en effet, revêtus d’une pellicule plastique assez souple en guise de protection, loin d’assurer la résistance du verre aux rayures.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.