S’approche-t-on de la fin du casse-tête pour les entreprises qui développent des appareils domotiques ? C’est possible, si l’on croit aux chances d’un futur standard ouvert en la matière qu’Apple, Amazon, Google et la Zigbee alliance annoncent vouloir développer sous le label « Project Connected Home over IP ».

Un standard Open Source

Première bonne nouvelle, le standard sera Open Source, sans licence, et disponible via un dépôt Github. Ensuite, ce standard sera basé sur des technologies IP, et mettra l’accent sur la compatibilité, la fiabilité et la sécurité. Avec lui, les développeurs devraient avoir l’assurance d’un développement simplifié et surtout compatible, ce qui constituera un immense progrès par rapport aux environnements fragmentés qui existent aujourd’hui, notamment entre HomeKit d’Apple, ou Weave and Thread de Google.

Les principaux acteurs à bord

Outre Apple, Amazon et Google, qui constituent déjà un gros morceau de GAFA, la Zigbee alliance regroupe de nombreux acteurs de poids comme IKEA, l’électriciren Legrand, NXP Semiconductors, Resideo, SmartThings, Schneider Electric, Signify (anciennement Philips Lighting), Silicon Labs, le fabricant de volets roulants Somfy, et Wulian. L’idée est qu’à travers ce standard, tous les appareils développés soient compatibles, et puissent utiliser qui HomeKit / Sir, qui Alexa, qui l’assistant Google.

Mettre tout ce beau monde d’accord ne sera sans doute pas chose aisée mais les ambitions initiales de ce Project Connected Home over IP restent modestes : un brouillon de spécifications et un projet d’implémentation devraient être proposés d’ici la fin 2020.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.