Quand on a goûté aux joies du drone avec le Phantom de DJI, on se dit qu’on aimerait bien voler plus souvent et à moindre coût. Les « drones de loisir » sont légion avec des pionniers comme l’AR Drone mais nous avons minutieusement fait le tour des sites spécialisés pour dénicher un drone de poche accessible, avec de bonnes qualités de vol et dont les accessoires sont disponibles aisément.
Notre choix s’est arrêté sur le modèle Hubsan X4 qui a la bonne idée d’être décliné dans de nombreuses configurations.

hubsan-x4-phantom-ar-drone

Drôle de petit drone

Le moins qu’on puisse dire c’est que les photos des boutiques en ligne ne rendent pas justice aux dimensions réelles de l’objet, véritablement minuscule. La boîte est assez grande, mais c’est la radiocommande qui occupe la majeure partie de l’espace.

hubsan-x4-boite

Le Hubsan X4 existe en plusieurs configurations :
sans caméra (35€)
avec caméra 0,3 mégapixels (42,99€)
avec caméra 2 mégapixels (50,76€)
avec radiocommande FPV pour le vol en immersion (118,50€)

Nous avons en main les deux modèles intermédiaires mais nous allons concentrer le test sur le modèle avec la caméra 0,3 mégapixels.

Le drone Hubsan X4 est livré avec une radiocommande 2,4 GHz à piles, un câble USB pour la recharge de la batterie de 380 mAh, un set de pales de rechange (et leur clé de démontage) et une protection de pales bien planquée au-dessous du thermoformage. Il ne lui manque qu’une carte microSD si vous souhaitez filmer en vol.

hubsan-x4-contenu

Très compact, le Hubsan X4 est un poids plume avec à peine 50 g sur la balance, batterie comprise.

Et pourtant il vole

La préparation au vol est des plus simples : insérer 4 piles LR03 (AAA) dans la radiocommande, choisir un mode de contrôle (mode 1 ou mode 2, gaz à droite ou à gauche), brancher la batterie et… c’est terminé.

hubsan-x4-manette

Vers l’infini et au-delà

Le drone décolle assez vite et montre une étonnante capacité à s’arracher de l’effet de sol sans pousser les gaz à fond. Point de GPS ou de capteurs à ultrason sur les modèles d’entrée de gamme pour la stabilisation (question de place et de coût !) mais le Hubsan X4 surprend par son vol sain et sa stabilité.

En intérieur, il faudra être plutôt doux sur les commandes et envisager de mettre la protection de pales pour ne pas ruiner ces dernières sur chaque coin de meuble. Avec ses diodes, 4 bleues à l’avant et 2 rouges à l’arrière, il est assez simple de s’orienter et de naviguer à vue sans retour vidéo.

Si vous souhaitez explorer les grands espaces, le drone Hubsan X4 peut voler en extérieur à condition qu’il n’y ait pas trop de vent sous peine de le retrouver chez le voisin ou sur un toit. Nous l’avons envoyé sans mal à plus d’une quarantaine de mètres d’altitude en le ramenant tranquillement au point de départ.

Les pales, même non protégées, sont particulièrement résistantes et se remplacent en un tournemain avec la clé fournie dans la boîte. Si vous rasez d’un peu trop près les murs et retaillez de trop ces dernières, sachez que vous pouvez en commander à tout moment pour à peine 8 euros la vingtaine ! De même, le corps de l’appareil et les moteurs se trouvent en accessoires (11,49€) si le choc a été trop violent.

Manette un peu raide

La radiocommande, qui ressemble plus à une manette de console de jeu qu’à une radio de modélisme, est agréable en main et offre même le luxe d’un écran LCD affichant le mode de vol, la jauge de gaz, le niveau de batterie de la radio et les positions des trims.

hubsan-x4-radio

Niveau contrôle, le seul reproche que nous puissions faire c’est la souplesse de la manette de gaz qui fait que lorsque que l’on souhaite faire jouer du lacet au drone (rotation sur lui-même pour orienter la direction de vol et de la caméra), on a tendance à également altérer l’altitude.

Les trims (boutons présents pour chaque axe de commande sous les sticks) permettent de régler tout déséquilibre possible. Par exemple, si le drone à tendance à partir toujours dans une direction, manches au neutre, on pourra donner une pré-contrainte correctrice.

Notez que vous pouvez tout de même régler la sensibilité des contrôles en fonction de vos compétences de pilote.

Ça vole bien mais qu’est ce que ça suce !

Côté autonomie, avec la batterie d’origine, nous avons pu voler 5 à 6 minutes. C’est un peu juste pour prendre plaisir, mais nous avons dégoté sur Amazon un set de 4 batteries avec chargeur multiple pour moins de 14 euros. Le pack a la bonne idée de fournir des batteries plus grosses (500 mAh) qui logent parfaitement dans le corps du mini-drone sans en compromettre l’équilibre.

Équipés de ces batteries, nous gagnons entre 2 à 3 minutes d’autonomie… il ne reste plus qu’à enchaîner les packs.

Une fois le stock de batteries épuisé, il faudra passer par la case recharge qui prend une grosse trentaine de minutes, que ce soit pour la batterie d’origine avec son câble ou celles de rechange avec leur chargeur à 4 ports.

Vidéo non stabilisée

C’est une évidence, un drone de cette taille ne peut embarquer de gimbal de stabilisation vidéo et, la partie logicielle ne fait aucun travail de ce côté, au contraire des drones de Parrot. C’est à vous de gérer au mieux les gaz et les différents axes de vol pour stabiliser la prise de vue. Sacré challenge avec 50g à contrôler en vol !

Pour enregistrer vos déplacements aériens, glissez la carte microSD et n’oubliez pas d’activer l’enregistrement avec l’interrupteur latéral puis de le couper avant de débrancher la batterie.

hubsan-x4-sd

Avec un capteur aussi petit (0,3 mégapixels), la qualité d’enregistrement s’avère à peine correcte. Bizarrement, la mise au point se fait plutôt bien pour les objets proches et très mal pour filmer le paysage. Nous penchons plus pour un défaut de réglage à vérifier sur un autre modèle.

Nous complèterons un peu plus tard avec les images tirées de la version 2 mégapixels, pour comparaison. Même avec la plus petite microSD du marché, vous aurez de quoi enchaîner les sessions de vol sans avoir à faire le ménage sur la carte !

En bonus, un mode « expert »

Vous maîtrisez parfaitement la bête ? Débloquez le mode expert ! En poussant le manche des gaz à fond, le X4 va émettre deux bips et afficher « Expert » sur l’écran de la radiocommande.

hubsan-x4-phantom

À partir de maintenant le drone se voudra plus réactif, plus rapide et donc nettement plus sensible à vos sollicitations. Un aller / retour dans une direction avec le manche contrôlant les axes de déplacement (droite en mode 2), et vous pourrez faire faire des saltos à votre minuscule drone. Assurez-vous d’être assez haut pour ne pas faire un plat sur le dos !

— Hubsan X4 chez Amazon en 0,3 MP ou 2MP/HD
Pack de 4 batteries 500 mAh pour Hubsan X4 avec chargeur
Set de 20 pales de rechange avec protection

NOTRE VERDICT
Prise en main
Performances
Rapport qualité/prix
Autonomie

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.