Les prix des disques SSD baissant plus vite que les options de stockage élargi dans l’Apple Store, nous avons trouvé intéressant de nous tourner vers un SSD externe USB-C comme compagnon à un MacBook Pro 15″ 2016.

Étonnamment, c’est sur l’Apple Store qu’on trouve le modèle le moins cher : 187€ pour 512 Go de stockage !

gdrive-slim-ssd-500go

C’est dans la boîte

Directement destiné aux Mac, le « G-Drive slim SSD USB-C » a le bon goût d’être proposé dans une livrée « gris sidéral » qui sied parfaitement aux MacBook Pro de même teinte.

gdrive-ssd-mbp

Même si son nom et nos premières lignes laissent à penser que le SSD de G-Drive se destine aux tous derniers MacBook (Pro), il n’en est rien car celui-ci est livré avec un câble USB-C vers USB-C ainsi qu’un câble USB-C vers USB-A pour toutes les machines équipées d’une connectique plus classique.

Hormis quelques papiers de garantie et une explication de branchement (est-ce encore utile ?), la boîte ne contient rien d’autre que le disque et ses deux câbles. Point de petite pochette de rangement.

gdrive-slim-ssd-boite

Niveau design, le G-Drive SSD est assez sobre avec sa robe gris sidéral proche du dernier MacBook Pro et conserve le format classique des disques 2,5″. Avec la mode naissante des « barrettes » NVMe, nous aurions espéré un disque externe plus compact, mais les impératifs de rentabilité du fabricant sont passés par là : un boîtier qui peut servir aux autres disques durs à plateaux et un SSD standard rangé à l’intérieur.

Détail amusant, le fabricant, et Apple, font la publicité du disque comme offrant un espace de 500 Go. Dans les faits, le disque propose 512 Go d’espace pour 511,7 Go affichés dans l’Utilitaire de disque.

gdrive-ssd-utilitaire-disque

Et les performances ?

Le marketing du fabricant annonce un débit de 540 Mo/s pour son SSD de 512 Go, sans autres précisions, mais qu’en est-il en réalité ?

gdrive-ssd-macbook-pro

Première bonne nouvelle au branchement, le disque est formaté HFS+ d’origine et affiche une « jolie » icône réaliste. C’est peut-être un détail pour vous mais…

gdrive-ssd-icone

Utilisé à la fois comme disque Time Machine et espace de stockage complémentaire, les premiers transferts s’avèrent très rapides. Pour qui n’a jamais goûté aux SSD externes, cela surprend même, comme quand on passe d’un Mac avec disque à plateaux à un Mac doté d’un SSD.

Câble USB-C : noir c’est noir

Passés les premiers émois, nous avons changé de machine avant de réaliser nos tests et, plutôt que de prendre le câble fourni, le disque a été bêtement connecté avec le câble USB-C / USB-C fourni avec notre MacBook Pro 15″. Bizarrement les débits se sont effondrés, plafonnant à 35/40 Mo/s…

gdrive-cable-usb-c-apple

Eh oui, si vous avez lu, comme moi, un peu rapidement la fiche technique des Mac portables, vous avez pu naïvement penser que le câble USB-C fourni en standard était un câble USB-C « normal »…
Que nenni, c’est un « câble de recharge » (ce qui n’en dit pas plus sur ses capacités) qui se révèle être limité à un débit USB 2.0. Apple le dit, mais pas trop fort. D’ailleurs, Apple ne propose même pas à sa marque de câble USB-C / USB-C à la norme 3.1, il faut taper chez Belkin dans l’Apple Store (22€).

Bref, oubliez le câble blanc et tenez-vous en aux câbles fournis dans la boîte, aussi courts et pliés soient-ils.

Promesses tenues

Quoi que nous ayons voulu faire passer du Mac au G-Drive SSD, il ne faut que quelques secondes pour quelques giga-octets de données.

À la mesure de Blackmagic, plus précise que l’estimation normande ci-dessus, le disque tape les 320 Mo/s en moyenne en écriture et 515 Mo/s en lecture d’un fichier de 5 Go.

gdrive-ssd-blackmagic

En pratique, avec des dossiers contenant de nombreux fichiers, les vitesses baissent d’à peine 10% à volume de données égal.

Bien entendu, il n’est pas inutile de rappeler que le taux de transfert dépend également du type de disque source utilisé (à plateaux, Fusion Drive ou SSD). Avec un MacBook Pro 2015 ou 2016, le SSD interne sera toujours plus rapide que le G-Drive SSD, ce qui ne créera pas de goulot d’étranglement.

Sur notre iMac doté d’un Fusion Drive, on atteint des chiffres un peu plus faibles sur le test Blackmagic : 300 Mo/s en écriture et 400 Mo/s en lecture. Cela reste tout à fait honorable.

gdrive-ssd-fusion-drive

Par contre, en pratique, avec de vrais fichiers, les débits prennent un peu plus cher :

gdrive-ssd-recap-debits

À l’usage, de gros fichiers Photoshop stockés sur le SSD externe donnent l’impression de s’ouvrir tout aussi vite qu’à partir du stockage interne, ce qui pourra en faire un disque de stockage actif et non pas « juste une sauvegarde rapide » de la machine.

SanDisk inside

Pour les plus curieux, sachez qu’à l’intérieur de son boîtier G-Drive, G-Technology a inséré un SSD de marque SanDisk, modèle X400 (puces TLC de 6ème génération).

Si l’on s’en tient aux spécifications SanDisk, le disque devrait lire à 540 Mo/s et écrire à 520 Mo/s. Face à nos mesures, il semble que G-Technology a choisi un contrôleur USB-C de bonne qualité qui ne bride aucunement les taux de transfert.

Prochaine étape, un SSD plus compact basé sur le X400 NVMe ?

nvme-ssd

G-Drive slim SSD : notre avis

Habillé sobrement aux couleurs des derniers MacBook Pro, le « G-Drive slim SSD USB-C » (ouf !) est vendu à un tarif très contenu au vu des performances et de la capacité.

gdrive-slim-ssd

Dommage que l’on ne le trouve pas décliné dans d’autres capacités, mais les promesses de débit sont largement tenues et celui-ci peut passer sans mal d’un Mac à un autre grâce aux câbles fournis.

NOTRE VERDICT
Design
Performances
Rapport qualité/prix

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*