Nous vous présentons aujourd’hui l’enceinte autonome Bluetooth Zenbre Z8Plus. De forme tubulaire, elle est d’une taille voisine à la MegaBoom de UE, qu’elle entend concurrencer. L’appareil est transportable, et dispose même d’une lanière à cet effet, mais pèse 1,6 Kg ; il ne se fera pas oublier dans une valise.

La Zenbre Z8Plus arrive dans un packaging très simple qui, outre l’enceinte, recèle un câble micro-USB, pour la recharge, et un câble mini-jack vers mini-jack, pour la brancher à une source externe. Une notice succincte, traduite en français approximatif est de la partie.

Le tube est revêtu d’un tissu qui inspire confiance, et chaque extrémité est composée d’un cylindre de plastique noir mat. Sur le dessus, elle intègre des boutons tactiles – pour régler le volume, changer de plage audio, de source, régler l’égaliseur audio et décrocher / raccrocher une conversation. En dessous, cachés sous une capsule en plastique souple, les connecteurs se dévoilent : le port micro-USB de recharge, un port USB pour placer une clef, un lecteur de carte micro-SD pour y stocker sa musique, et une entrée mini-jack auxiliaire. Enfin, sur le côté du cylindre, une courroie élastique est attachée. On peut y glisser sa main ouverte, ou détacher complètement celle-ci pour la transformer en courroie libre pour transporter l’enceinte. C’est plutôt bien fichu.

Du coffre, mais des basses discrètes

La Zenbre Z8Plus a du coffre : elle dispose d’une puissance de 20W, et assure jusqu’à 20 heures d’autonomie sur une unique charge. La batterie intégrée est une 6000mAh. Dans les faits, l’autonomie annoncée est au rendez-vous, et l’enceinte a, en outre, le bon goût de maintenir son niveau de charge presque sans fuite si on l’oublie quelques jours.

Sur le plan sonore, comme toutes les enceintes de ce type, la signature sonore n’est pas neutre. La Z8Plus se positionne sur les mediums de manière évidente, mais sous exploite légèrement les fréquences aigües. Les basses sont de la partie, et ne sonnent pas carton, sans pour autant parvenir à faire ressentir la puissance vibratoire que l’on sent très bien sur des HomePod.

Globalement, cependant, l’appareil assure une restitution sonore très correcte, sans doute un peu inférieure à une MegaBoom, mais qui demeure vraiment très acceptable.

Résistante à l’eau, et très autonome

Sur le plan ergonomique, les boutons tactiles sont multifonctions, et pas toujours très pratiques. Ainsi, pour changer le volume sonore faut-il maintenir quelques secondes le doigt appuyé sur le bouton qui permet de changer de morceau ; lorsque le volume commence à changer, à augmenter ou à descendre, on garde le doigt appuyé jusqu’au volume souhaité. Ce n’est pas très pratique, et surtout pas très précis.

L’enceinte peut être associée à une autre, pour restituer un son vraiment stéréo, mais nous n’avons pas pu la tester dans cette configuration. Le mode communication vocale est très correct, la prise de son restant claire, même lorsque l’interlocuteur est assez éloigné de l’appareil.

Elle est résistante à l’eau, avec une certification IPX6 qui l’assure résistante à de « puissants jets d’eau ». En clair, en l’emmenez pas en plongée sous-marine, mais n’hésitez pas à la prendre dans la salle de douche.

Pour le reste, on est vraiment séduit par l’engin, qui inspire confiance, restitue un son ample, et dispose d’une autonomie vraiment dans le haut du panier. Sa courroie de transport constitue un plus indéniable.

La Zenbre Z8Plus est proposée, en promotion, à 79,99 € chez Amazon ; grâce au code slice42z à saisir sur la page de paiement, vous obtiendrez une ristourne de 20 % supplémentaire, mettant la Zenbre Z8Plus à 63,99 €, ce qui constitue vraiment un excellent tarif pour un produit de bon niveau.

  • Zenbre Z8Plus, 79,99 €. Obtenez une réduction de 20 % supplémentaire avec le code slice42z à saisir sur la page de paiement Amazon, soit 63,99 € l’enceinte.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.