Readdle, l’éditeur des fameux utilitaires iOS, Documents 5, PDF Expert ou encore Calendars 5, publie enfin la version Mac de son client mail proposé sur iOS depuis l’année dernière.

Un nouveau client mail gratuit

Gratuit dans le Mac App Store, Spark se veut une alternative élégante et intelligente à Mail et un concurrent à ceux qui trouvent AirMail trop cher et trop complet. Encore en anglais pour le moment, Spark pourrait séduire ceux qui trouvent Mail peu pratique et un chouia vieillot.

spark-mail-macos

Les comptes ne font pas POP

Au premier lancement, Spark vous propose d’ajouter le(s) compte(s) de messagerie de votre choix. Comme souvent, la configuration est relativement automatisée pour des services standard (Google, Outlook, iCloud, etc). À la différence des autres, Spark a le bon goût de vous avertir quand vous utilisez l’authentification à deux facteurs sur un compte iCloud pour que vous ne cherchiez pas des heures pourquoi le mot de passe est refusé…

1-spark-lancement

Par contre, si votre messagerie est antique et ne supporte que le protocole « POP » (au lieu du si pratique IMAP), passez votre chemin, Spark ne le prend pas en charge. Est-ce vraiment un mal ?

Spark gère bien entendu les multiples comptes de messagerie qui apparaîtront en dépliant le chevron en face de chaque catégorie dans la barre latérale.

Messagerie minimaliste

La première chose que l’on note à l’ouverture de Spark, c’est son côté minimaliste : une classique interface à 3 panneaux (liste des boîtes et dossiers, liste des emails, affichage de l’email sélectionné).

Hormis un discret bouton pour rédiger un nouvel email, un champ de recherche, et les quelques boutons d’action sur un email, les options sont relativement limitées quand on compare Spark à ses concurrents de l’App Store.

spark-barre-outils

Ce côté minimal a du bon, côté efficacité, couplé aux gestes (personnalisables) sur la liste de messages.

spark-gestes

Il en va de même lors de la rédaction d’un nouveau message, la fenêtre est réduite à sa plus simple expression. Chaque champ complémentaire (Cc, Cci) étant à dérouler, tout comme la barre de mise en forme.

L’intelligence est de mise

Ce qui différencie fortement Spark sur le marché, ce sont ses fonctions « intelligentes » qui doivent vous faire gagner en productivité.

Smart inbox in the box

Avec sa « Smart Inbox », Spark va classer vos emails en fonction de leur état (lu, non lu, épinglé) et de la qualification que vous leur donnerez (personnel, newsletter, notification, …). Si vous n’êtes pas du genre très organisé, à classer les emails dès leur arrivée, Spark sera un bon assistant pour être efficace et tendre vers « inbox zero ».

Réponse rapide

En bas de chaque email, hormis ceux que Spark estime être des emails automatisés (notifications de services, newsletters, etc), vous trouverez un bouton « Quick Reply » qui permet de lancer une réponse prédéfinie accompagnée d’une émoticône et d’un court message.

Ces réponses rapides peuvent être personnalisées avec une ligne de texte et une icône reprenant éventuellement votre nom.

spark-quick-reply

Recherche naturelle

Très en vogue, la recherche en langage naturel est intégrée à Spark mais, l’application n’étant pas encore traduite, impose de jouer de mots-clé en anglais.

Tapez votre mot-clé suivi d’un indicateur de temps (last week, today, etc) et éventuellement d’une indication de destinataire / expéditeur (to, from, etc) pour retrouver les emails correspondants.

spark-recherche-intelligente

Les expressions intelligentes identifiées comme mots-clé apparaissent en bleu et proposent un menu déroulant d’alternatives pour qui ne connaît pas toutes les possibilités. Chaque recherche peut être enregistrée comme « dossier intelligent » pour voir une collection d’emails s’enrichir automatiquement.

spark-smart-folder

Signatures suggérées

Si vous pouvez bien entendu créer moult signatures d’emails personnelles, Spark a la bonne idée de vous proposer, en fonction de chaque compte, une signature que vous auriez utilisée par le passé. Histoire, encore, de rendre la chose intelligente et de gagner du temps.

spark-proposition-signature

Emails au dodo

Avec son côté simpliste, Spark ne propose pas de solution pour décaler l’envoi de ses emails, ou obtenir des confirmations de lecture que l’on peut trouver par ailleurs. Cependant, il utilise la fonction « Snooze » qui permet de sortir certains emails du panier pendant un temps donné.

spark-definir-snooze

Vous recevez un message que vous ne pouvez (souhaitez ?) pas traiter dans l’immédiat et, plutôt que de l’enterrer avec les autres, vous allez programmer son heure (jour ?) de retour. Cela permet de faire du ménage temporaire, sans recourir à une application de gestion de tâches.

Réglages, iCloud et Touch Bar

Dans Spark, vous ne trouverez point d’intégration avec des services tiers (à la Airmail) ni de fonctionnalités très avancées mais vous aurez au moins une configuration « multi-appareils » simplifiée avec la synchronisation iCloud entre macOS et iOS.

Touch Bar

Dans le coup jusqu’au bout, Spark s’intègre à la Touch Bar des derniers MacBook Pro 2016 (voir notre test) et propose des raccourcis pour la mise en forme ou le classement des emails. Rien de révolutionnaire mais si vous êtes déjà accro à la barre tactile, vous serez ravi de pouvoir jouer avec ici aussi.

touch-bar-spark

Réglages en pagaille

Les Préférences de Spark permettent de personnaliser l’interface pour la faire à votre main. Vous allez pouvoir configurer la « Smart Inbox », déterminer quels dossiers afficher dans la barre latérale, paramétrer les délais de « snooze », créer des réponses rapides ou encore choisir un set de raccourcis hérité d’applications majeures (Mail, Gmail).

Spark, en bref

Du côté des clients email minimalistes et efficaces, Spark devrait faire son nid, d’autant qu’il est gratuit. À ce prix, il est logique de ne pas attendre la pléthore de fonctions qui gave un concurrent comme Airmail, mais pour bien des utilisateurs, Spark se révèlera assez complet et performant face à Mail.
Idéalement complété par son cousin sur iOS avec qui il se synchronise, Spark pourrait faire des heureux et inciter Apple à revoir sa copie, statique depuis bien trop longtemps.

En testant Spark, nous nous sommes demandé quelle était la finalité de cette application proposée gratuitement pour les développeurs de Readdle ? Autant Documents 5 joue habilement avec les extensions payantes (PDF Expert, PDF Converter, etc), autant ici, rien de commercial ne semble se cacher derrière. Inquiétant ou juste une BA de Readdle ?

On aime

  • La simplicité
  • Le jumelage avec la version iOS
  • Les fonctions intelligentes (Smart Inbox, recherche)

On aime moins

  • L’absence (temporaire) de localisation en français
  • Le manque de certaines fonctions de productivité (envoi différé, accusé de réception).
  • La personnalisation limitée
  • La réponse rapide façon SMS sans grand intérêt

Spark (gratuit) pour macOS dans le Mac App Store.

NOTRE VERDICT
Interface & ergonomie
Richesse fonctionnelle
Prise en main
Rapport qualité/prix

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*