Voici l’un de ces titres de qualité, nombreux sur l’app Store mais souvent masqués par la masse des jeux et copies free to play. Warplanes: WW2 Dogfight est un jeu universel, traduit en français, qui met au manche à balai d’avions de guerre, durant la seconde guerre mondiale. Si vous vous rêviez en « Pappy » Boyington, le jeu ne peut que vous plaire.

Combats grand spectacle

Le jeu est d’abord un jeu de combats aériens. Le joueur choisit une des campagnes – Grande-Bretagne, URSS et Allemagne – et dirige une escadrille des forces armées concernées. En vol, il affronte des chasseurs, des bombardiers, attaque des tanks, pilonne des défenses ou, au contraire, protège des convois de ressources ou des cibles menacées.

Graphiquement, le titre s’avère correct, mais pas exceptionnel. Il est par contre très réactif, et les animations sont d’une grande fluidité, y compris au milieu d’un intense combat, opposant des dizaines d’avions. Orienté arcade, il décharge le pilote de la visée : lorsqu’on engage une cible, il suffit d’appuyer sur le bouton de visée pour la mettre en ligne de mire, et de tirer quand elle est bien alignée. Le bombardement répond à une logique différente : l’œil collé dans l’œilleton de visée, il s’agit de larguer les bombes au bon moment lors du survol. Les combats sont vraiment assez géniaux, c’est un bonheur d’abattre un adversaire et de se dégager avec vélocité d’un combat mal engagé. Le côté épique est très bien rendu.

Escadrille en vol

Originalité du jeu, il permet de mener de vastes opérations, impliquant plusieurs types d’avions. On peut, par exemple, faire décoller 2 chasseurs, pour escorter un bombardier. Selon les moments du combat, le joueur prend les commandes de l’avion de son choix, l’intelligence artificielle gérant les autres avions alliés. À chaque avion est affecté un équipage, qui gagne de l’expérience et des compétences lors de formations à la base. Et très vite, vous comprenez l’intérêt d’avoir des frères d’armes bien formés, au risque de voir vos avions détruits en vol s’ils sont pilotés par une IA « mal formée ».

Développement de la base

Cependant, Warplanes: WW2 Dogfight va plus loin que les simples combats et se double d’un jeu de gestion et de développement de la base aérienne. Le commandant achète des avions, fait réparer et mettre à jour ses flottes. Pour cela, il utilise différentes ressources : de l’or, de l’acier, du pétrole, ou encore ses points de gloire. Il développe également la base, en construisant de nouveaux hangars, des dépôts de carburant, ou encore des locaux techniques.

Comme la difficulté des combats va vite croissante – on s’en rend compte dès le 3e combat – il devient rare que vos avions et vos pilotes rentrent intacts à la base. Il faut alors soigner les hommes et réparer les machines ce qui consomme des ressources, et exige, pour continuer les missions, de disposer d’une flotte toujours plus importante. Petit plus, on peut personnaliser ses avions, choisir les motifs de camouflage, les marques sur les ailes, et la couleur. Une escadrille toute noire, ça vous tente ?

Verdict ? √

Très sympathique jeu que ce Warplanes: WW2 Dogfight, sans doute l’un des meilleurs du genre pour la qualité (et le fun) de ses batailles aériennes. Si elles ne sont pas réalistes – on ne crashe jamais l’avion au sol par exemple – elles sont vraiment très épiques. Les volets développement et gestion ajoutent un intérêt supplémentaire et prolongent la durée de vie déjà importante du jeu.

NOTRE VERDICT
Intérêt
jouabilité
qualité graphique
durée de vie / prix

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.